Geeky and girly
[TEST] Farpoint sur PS4 / VR ! Reviewed by Momizat on . Hey !   Si comme moi vous aviez déjà craqué pour le PSVR, vous n'attendiez qu'un seul jeu en ce moment : Farpoint ! Et ça tombe bien, on parle aujourd’hui Hey !   Si comme moi vous aviez déjà craqué pour le PSVR, vous n'attendiez qu'un seul jeu en ce moment : Farpoint ! Et ça tombe bien, on parle aujourd’hui Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Geeky » [TEST] Farpoint sur PS4 / VR !

[TEST] Farpoint sur PS4 / VR !

Hey !

 

Si comme moi vous aviez déjà craqué pour le PSVR, vous n’attendiez qu’un seul jeu en ce moment : Farpoint ! Et ça tombe bien, on parle aujourd’hui (quelques semaines après sa sortie, je vous l’accorde) du FPS futuriste ultra-ultra-ultra-ultra attendu par la communauté VR de Playstation !

 

FarpointDès les premières images teasées, un parallèle évident avait été fait avec le film Starship Troopers : des phases de shooting énervées sur des ennemis assez semblables aux « Arachnides » du film, au sein d’une exoplanète et dans des décors désertiques.

 

Mais le parallèle s’arrête là. On se retrouve dans une atmosphère de solitude qui est posée dès le début du jeu… et cela s’accentue encore plus tard aussi avec d’autres ennemis plus « humanoïdes ».

 

 

L’histoire : 

 

Après s’être fait aspiré dans un « trou de ver », on se retrouve seul être humain sur une planète à la recherche de nos deux coéquipiers, aspirés en même temps que nous. Lors de notre recherche, nous allons découvrir des messages holographiques qui nous aideront à comprendre ce qu’il s’est passé et à retrouver les deux autres chercheurs.

 

Farpoint-Test

Ce qu’il faut faire : 

 

« Walk. Aim. Shoot. Repeat. » : le principe même d’un FPS. D’autres petites actions parallèles seront attendues pour débloquer des trophées, bien sûr. Rien de bien novateur donc mais c’est le VR qui apporte tout l’intérêt à ce titre qui, ceci dit, lui est entièrement dédié. Quel bonheur de se voir dans une combinaison spatiale armé de gros flingues à tirer sur des bestioles à multiples pattes velues <3

 

Farpoint-bossPour la coop, le style de jeu sera différent car vous ne progresserez pas dans l’histoire mais dans des niveaux dédiés où le but sera d’affronter des vagues d’ennemi successives et d’avancer de zone en zone. Les passionnés du scoring seront bien servis.

 

Il faut savoir d’ailleurs que j’ai joué à Farpoint, sans le Aim Controller (et l’expérience est tout de même prenante, le casque VR aidant beaucoup dans la mise en situation). Ceux qui possèdent le fameux nouveau gun made in Playstation m’ont d’ailleurs fait un retour très positif sur ce nouveau joujou (dont j’envisage l’achat prochain) et sa parfaite intégration au jeu (logique ,vu qu’il est pour l’instant fourni qu’en bundle avec le jeu).

 

Farpoint-VRLa durée de vie du solo sera de 6 à 7 heures si vous ne vous attardez pas trop sur l’obtention des trophées bien-sûr 🙂

 

Celle du multijoueur dépendra de votre sensibilité ou celle de votre partenaire au « motion seekness ». Burp.

 

 

Ce que j’ai aimé :

 

  • Les graphismes qui plongent dans un univers fantastique et très bien réalisé. Vous vous prendrez à admirer les décors qui vous entourent dans toute leur immensité et leur splendeur.

 

  • Du FPS en VR : ralala quel bonheur ! Cela rappelle nos premiers émois devant les premiers FPS 3D il y a bientôt plus de 20 ans et réalise un rêve lointain.

 

  • La coop’ : encore mieux de s’immerger à 2 aux confins d’une exoplanète à dégommer tout ce qui bouge !

 

Farpoint-test-vr

Ce que j’ai moins aimé :

 

  • Des personnages creux et une histoire qui manque de contenu : on sent que ce point a été occulté au profit de l’expérience en jeu.

 

  • Une difficulté déséquilibrée : en mode medium vous pourrez avancer sans sourciller devant des armées d’ennemies tous aussi hostiles les uns que les autres ou affronter un boss sans égratignure, mais tout à coup vous tomberez devant un ennemi (dont vous connaissez toutes les réactions) qui pourra vous one-shot sans prévenir.

 

  • Le motion sickness : comme pour la majorité des jeux VR qui peuvent être vifs et énervés, votre cerveau pourra fatiguer vite en fonction de votre forme. Et du coup une petite appréhension pourra arriver avant chaque session de jeu.

Farpoint-avis-test

Verdict :

 

Farpoint vaut vraiment le détour pour l’expérience qu’il apporte, et l’on ressent clairement le soin apporté par les développeurs pour créer une expérience unique. Quelques petits défauts certes, mais accompagné de son controller dédié il devient un must have pour tous les possesseurs du PSVR, tout en offrant aussi une raison de plus à ceux qui voulaient sauter le pas du VR.

 

 

A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 568

Laisser un commentaire

© 2014 Tous droits réservés, photos et textes non utilisables sans autorisation - Geeky and Girly - Designed by Zoliobi

Retour en haut de la page